L’éclairage LED : comment bien le choisir ?

Publié le 17 Mar. 2016
Cet article vous plait ? Partagez-le !Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Le premier brevet de ce qui deviendra, bien plus tard, une diode électroluminescente soit la lumière LED  est déposé en  1927 par monsieur LOSEV.

Alors que le grand public connait l’existence de la lumière LED depuis à peine 10 ans, celle-ci a déjà subit une succession d’évolution depuis la création de la première LED rouge en 1962 par Nick Holonyak.

Le monde de l’éclairage contre le monde de l’électronique

On entend trop souvent que la qualité des luminaires LED ainsi que le confort n’équivalent pas encore l’éclairage classique, que la qualité et que le confort n’y sont pas !

Le terme LED défini une multitude de produits et de générations de produits d’éclairage encore toutes commercialisées, les générations s’empilent alors que la qualité d’une génération à une autre varie énormément. Ainsi, si il est vrai que les anciennes générations d’ampoules LED n’offraient pas une qualité optimale, les nouvelles sont quand à elles redoutablement efficace.

Ampoules LED SMD

1ère génération d’ampoules à base de LED SMD

Ampoules LED électroniques

2nd génération à base de puces LED électroniques

Ampoule LED de puissance

3ème génération à base de LED de puissance

4ème génération équipée d’une puce LED COB


Est-ce toujours la faute de la technologie LED utilisée ?

Non, un bon produit avec un mauvais calibrage, un mauvais angle ou encore une mauvaise température de couleur avec un UGR bateau vous décevra tout autant !

1 – Le calibrage c’est les Watts ? Qu’est-ce que les WATTS ?

Les Watts indiquent seulement et uniquement la consommation électrique de l’ampoule. Elles ne sont en aucun cas signe d’un éclairage puissant ou de qualité contrairement aux idées reçues férocement encrées dans les esprits.

Alors l’important c’est les « lumens » ? Oui, il s’agit de la quantité totale de lumière émise par l’ampoule, on parle de flux lumineux. L’important c’est bien les lumens mais ce n’est pas tout !

2 – L’angle d’éclairage

L’angle de votre ampoule LED est tout aussi important. Un faisceau concentré est idéal pour la mise en valeur d’un objet ou d’un élément
architecturale. Un faisceau large est parfait pour un éclairage global d’une pièce.

angle-eclairage

L’important est donc d’avoir un nombre de lumens suffisant et un angle définit ? Oui… mais ce n’est pas tout !

3 – La température de couleur

La lumière à une température ou une longueur d’onde qui se mesure en Kelvin
Pour information, la lumière du jour a une température de couleur d’environ 5500K à midi qui varie tout au long de la journée (de 2000K à plus de 7000K suivant météo). Cette température de couleur agit sur notre confort mais aussi sur notre activité !

C’est pourquoi pour bien démarrer une journée et être en forme, rien de tel qu’un éclairage LED assez fort (400 lux – 500 lux) avec une température de couleur blanc neutre 4000 K qui va notamment permettre la sécrétion de sérotonine et donner ce « coup de boost ».

Au contraire, en fin de journée, une lumière douce et chaude est plus agréable. En effet, un éclairement plutôt faible avec une lumière très chaude, tirant sur le jaune-orangé, va permettre la sécrétion de mélatonine et provoquer l’endormissement.

Alors l’important est d’avoir suffisant de lumens, un angle et une température de couleur bien définit ?

Oui… c’est déjà ça, mais ce n’est pas tout !

temperature-couleur

Tableau de correspondance des températures de couleur

4 – Le taux d’éblouissement d’inconfort (UGR UNIFIED GLARE RATING)

Il faut également prendre en compte l’éblouissement : une ampoule LED peut éblouir au point d’être inconfortable.

Les valeurs conventionnellement des classes de qualité sont les suivantes (au bureau comme à la maison) :

  • 28 – Zone de circulation
  • 25 – Salle d’archives, escaliers ou ascenseur
  • 22 – Espace d’accueil
  • 19 – Activités normales de bureau
  • 16 – Dessins techniques, postes de travail CAD

 

Vous l’aurez compris,  il est donc important de bien sélectionner et placer ses produits d’éclairages d’autant plus qu’un luminaire LED a une durée de vie compris entre 10.000 et 50.000 heures !

Vous souhaitez être accompagné par une équipe d’experts dans le choix et la pose de votre éclairage LED ? Contactez-nous sans plus attendre !